Le futur déclin des formations en santé…

Aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler de la suppression du concours infirmier et du numerus clausus dans les formations de médecine.

.

Pour la prochaine rentrée a été annoncé la suppression du concours infirmier en France. Ce concours infirmier a été inséré depuis la création de la formation infirmière telle qu’on la connaît mais aujourd’hui ce concours et remise en question et sera supprimé pour la prochaine rentrée. Nos dirigeants du gouvernement ou estimée que le concours d’entrée à l’école d’infirmier était trop sélectif et trop compliqué ils l’ont donc supprimé pour le remplacer par une admission universitaire sur leurs nouvelles inventions super génial parcoursup. Bien évidemment l’invention super génial et une touche d’humour je ne reviendrai pas sur le débat de parcoursup que je ne suis pas concerné donc je ne peux pas connaître réellement les problèmes que cela à engendrer. En tout état de cause, la remise en question du concours d’infirmière met également en question de la qualité des gens qui rentre en école d’infirmier. En effet réguler la création du concours infirmier permettez à n’importe qui de vouloir devenir infirmier simplement payer l’entrée à et d’avoir les mêmes chances que tous les autres qu’importe qui il soit, d’où il vienne, quoi qu’il ait fait auparavant. Mais aujourd’hui la tendance inverse comme on le sait tous avec parcoursup la motivation n’est plus le principal outil qui te permet de rentrer dans la formation ou dans les études que tu as décidé de suivre, elle impeccabilité de ton dossier scolaire. Ce qui veut dire que aujourd’hui grâce à cette admission sur parcoursup on jugera un élève rentrant dans la formation infirmière ses qualités scolaires bien plus que sur ça passion et sur ses réelles intention en rentrant dans cette école. Au-delà du problème de suppression du concours un, il y a un réel problème de qualité de la formation et du cursus de formation. Au jour d’aujourd’hui, les autorités sont encore en train de parler de baisser les exigences de la formation infirmière parce que elles sont jugés trop compliquées donc on va les réduire pour qu’il y ait un maximum de diplômés et un maximum de gens dans les services hospitaliers . Ce qui veut dire que aujourd’hui je vous présente le tableau de la nouvelle formation infirmière qui va arriver dans les années à venir une formation pauvre en connaissance avec des élèves qui ne sont pas vraiment là pour devenir infirmier mais qui sont là parce qu’ils ont eu un bon dossier et qu’ils ont pas trouvé autre chose à faire et c’est ça que bientôt nous retrouverons dans les services. C’est à partir de ce moment-là que ça me pose un réel problème de conscience et une peur de ce qui va m’attendre dans l’avenir. En effet moi je fais partie de la dernière promotion qui connaît le concours infirmier, les diplômés de 2021 n’auront pas connu le concours infirmier seront rentré grâce à parcoursup à partir de ce moment-là on commencera à avoir une déchéance au niveau de la qualité des élèves qui seront en formation infirmière. Dans les années qui suivront les exigences dans les formations infirmières vont baisser au profit d’un grand nombre d’étudiants diplômés. Là où ça me touche de près c’est tout simplement que l’année prochaine je vais devoir encadrer ces nouveaux étudiants avec un profil complètement différent de ce que l’on a connu auparavant les professionnels je devrais également en cas j’ai enseigné à ses étudiants des savoir même si leur formation sera beaucoup plus pauvre et beaucoup moins riche que celle que moi j’aurais connu. Je ne sais pas si le problème ne se pose que dans ma conscience personnelle ou alors si vous vous êtes posé la question de ce problème là n’hésitez pas à m’en parler.

Mais le problème ne s’arrête pas que la, il touche également les formations de médecine. En effet la première année de médecine appeler 1re année commune aux études de santé à elle aussi été jugé beaucoup trop compliqué beaucoup trop sélective et a donc été remplacé par un autre cursus qui va également se calquer sur un système universitaire. Ce qui signifie que la ou une sélection se faisait dès la première année pour ce qui était réellement motivé par la formation de médecine ceux qui en avait les capacités et les connaissances, et bien on remplacera cette sélection en 3e année au niveau d’un grade licence évidemment vous aurez passé 3 ans à étudier et peut-être que ça ne vous servira à rien car vous ne serait pas retenue. En somme, le concours post paces et officiellement abroger mail et en fait que repousser à un moment beaucoup moins utile et beaucoup moins pertinent de la formation qu’il ne l’est actuellement. Si je vous prends une formation de médecine classique on va dire qu’il y a un peu près entre 500 et 800 personnes à l’entrée de la formation, en moyenne seulement 150 d’entre elles seront retenus air dispatcher dans les différentes branches médical quant aux autres certains iront débranche paramédical et d’autres feront complètement autre chose ou redouble rond cette première année. Cela pose un réel problème parce que au départ on doit caser entre 500 et 800 personnes que pendant une année dans des formations et dans les stages surtout, mais aujourd’hui on va devoir les casiers sur des terrains de stage pendant 3 ans ce en n’oubliant pas que chaque année une nouvelle entrée en formation arrivera ce qui signifie qu’on ne va pas devoir caser 800 personnes sur des terrains de stage pendant 1 ans mais pendant 3 ans avec chaque année une nouvelle entrée virgule ce qui est parfaitement impossible avec la conjoncture actuelle c’est-à-dire qu’en ayant une sélection comme on l’a aujourd’hui on a déjà pas assez de terrain de stage pour tout le monde donc là on multipliera le nombre d’élèves sur les terrains de stage et ils seront encore mon informé. Mais si cela n’était qu’un problème d’entrée en formation et de terrain de stage, comme d’habitude on trouverait bien au bout d’un moment à moyen une solution mais le problème va également plus loin comme pour la formation infirmière la formation de médecine a été jugé trop compliqué elle va être revu à la baisse qualité va également être revu à la baisse.

Si je suis venu vous parler de ça c’est parce que je pense qu’il est important de communiquer là-dessus. La diminution de la qualité de nos formations en santé va avoir un impact là beaucoup plus long terme que maintenant. Aujourd’hui nous avons des étudiants qui font partie des anciennes formule de formation, qui exerce seront pendant environ 30 voir 40 ans. mais ce que nos chers dirigeants ont t’oublier c’est que dans 30 voir 40 ans c’est à peu près à ce moment là où ils auront besoin d’aller à l’hôpital besoin d’aller dans le dans des institutions spécialisées et où ils trouveront des personnels bien moi former et bien moins informé c’est leur petite réforme qu’ils auront fait 30 ans ou 40 ans plus tôt. Aujourd’hui ce n’est pas simplement un problème de cursus et de modalité de formation c’est un réel problème de qualité de professionnel de santé ça me concerne et ça vous concernera aussi. Je ne suis pas le seul à pouvoir potentiellement un jour me retrouver dans un lit d’hôpital et à être malade et avoir besoin d’une opération où avoir besoin d’une injection ou d’un traitement particulier mais à la différence pendant encore 20 ou 30 ans je trouverai encore des professionnels capable de me répondre sur mon problème mais après ça je ne vous promets rien. J’avais simplement envie de partager sur cette petite chose qui me pèse un petit peu sur la confiance en ce moment et qui participe au fait que je ne vais pas super bien en ce moment. En effet mon métier me tient à cœur et le voir dénaturer de la sorte me fait beaucoup de peine.

N’hésitez pas à venir échanger avec moi à propos de ce sujet si vous êtes dans le milieu de la santé ou pas du tout et que vous avez un avis différent du mien ou alors un avis convergent au mien si nous pouvons échanger à propos de tout ça.

Je vous trouve très bientôt dans un nouvel article. Prenez très grand soin de vous-même.

 

Merci de m’avoir lu et regardé !

À très bientôt !