Comment bien vivre sa médiumnité ?

Aujourd’hui je suis venu répondre à une question qui met régulièrement poser : comment parviens-tu à vivre ton quotidien en ayant un pied dans le monde invisible ?

C’est une question qui met régulièrement poser notamment de la part des gens qui débute dans le milieu de la médiumnité ou de la voyance. En effet, quand on commence à avoir des perceptions médiumniques il est parfois difficile de vivre avec celle-ci car elles peuvent prendre le pas sur notre vie.
Pour ma part cela fait plusieurs années que j’ai des perceptions médiumniques que ce soit voir des défunts, voir des guides ou tout autre entité, ou encore avoir des sortes de flash qui me permette de voir beaucoup d’autres choses, avec le temps c’est donc devenu plus facile pour moi. Je ne serai vous dire depuis combien de temps j’ai des perceptions médiumnique parce qu’en réalité je pense que je les ai toujours eu depuis petit car je n’ai pas subi l’impact de la société et de ma famille qui m’aurait interdit d’avoir ses perceptions la en les diaboliser. Donc mes perceptions ont grandi avec moi et notamment ont grandi avec la formation professionnelle que je suis en train d’entreprendre. Au jour d’aujourd’hui mes perceptions médiumniques sont complètement normal pour moi et font partie intégrante de moi, mais il est vrai que par moment j’ai besoin de pouvoir couper les veines et de ne pas avoir de perception notamment dans mon travail professionnel d’infirmier.

Est-ce donc possible de pouvoir arrêter temporairement ces perceptions médiumniques ? Alors la réponse pour ma part est bien évidemment oui, avec l’entraînement j’ai réussi à me dire et à dire à ce qui se passe à l’intérieur de moi : stop ce n’est pas le moment. Avec les amis j’ai réussi à contrôler mes capacités médiumniques et j’ai réussi à les “éteindre” quand j’en ai besoin. Évidemment cela est possible, mais cela demande beaucoup d’entraînement et cela également coûteux en énergie. Si je suis tout à fait objectif et impartial, ne pas accepter de laisser libre cours à mes perceptions médiumniques à plein-temps me coûte beaucoup plus d’énergie car je dois faire l’effort de ne pas ressentir de perception et c’est assez épuisant. Mets dans mon travail c’est essentiel d’avoir des moments où je ne dois pas être dérangé et où je ne veux pas être dérangé notamment quand je prépare des thérapeutiques médicamenteuses qui peuvent être dangereuses pour les patients. En revanche si votre travail à vous et de pouvoir utiliser votre perception médiumnique au service des autres laisser les vivre et elles se réguleront d’elle-même.

Au-delà de la nécessité par moment notamment dans le milieu professionnel de devoir vivre sans ses capacités médiumniques, il est aussi important de pouvoir s’accorder des moments à soi et des moments pour soi afin d’aller à l’intérieur de soi pour mieux se connaître et mieux pouvoir venir en aide aux autres. Donc oui il est possible de pouvoir vivre correctement avec les capacités médiumniques mais il faut réussir à les réguler et à les juguler afin de pouvoir être en connexion avec vous-même afin de mieux aider les autres et de mieux vous aider vous-même.
Si je dois synthétiser, j’arrive à vivre avec mes capacités médiumniques au quotidien parce que j’arrive à les faire taire quand j’en ai besoin et quand j’en ai envie, je pense très sincèrement que si on est pas capable de se laisser du temps pour soi c’est très compliqué d’être médium sans arrêt et non stop. En réalité c’est là le seul secret pour accepter ses capacités médiumniques et vivre tranquillement avec celles-ci.

J’espère que cet article aura su répondre à ta question, et qu’il aura su t’aider et peut-être t’apporter des éléments de réponse. Prends très grand soin de toi-même et n’oublie pas que tu es la personne la plus formidable de ce monde.

Merci de m’avoir lu et regardé !

À très bientôt !